Blog

De super-héroïnes petit format

En plein cœur de Regensdorf, trois nouveaux immeubles résidentiels ont fait leur apparition dont deux recouverts de tuiles solaires >. Le maître d’œuvre à l’origine de cette installation n’est nul autre que Walter Schmid alias «Mr Umwelt Arena». Nous l’avons rencontré pour en savoir plus.

Walter Schmid, vous êtes un fan du photovoltaïque. Pourquoi?
Si je suis un fan? Sûrement, oui. Ne serait-ce que parce que la stratégie énergétique 2050 du Conseil fédéral ainsi que l’interdiction de construire de nouvelles centrales nucléaires qui en découle nous poussent à trouver de nouvelles solutions. Des solutions capables de maintenir la très bonne qualité d’approvisionnement de la Suisse tout en réduisant l’impact environnemental d’origine énergétique. La tuile solaire de Panotron fait partie de ces solutions. Elle est esthétique et elle produit de l’électricité.

Revenons sur une question plus générale: l’aspect durable de la construction.
Quels sont les facteurs décisifs? Une construction durable comprend de nombreuses briques, une domotique efficace et du photovoltaïque.

A vous entendre, on dirait presque que vous êtes de mèche avec Gasser Ceramic…
(Rires) C’est ainsi: les briques laissent une plus grande marge de manœuvre et sont plus avantageuses que les autres matériaux. Quant à la tuile solaire, elle représente une vraie solution intelligente idéale pour les zones centrales.

Nombreux sont ceux qui craignent des prix plus élevés …
Selon moi, si l’on opte pour des tuiles, on doit choisir des tuiles solaires. Evidemment, cela implique un coût d’achat plus élevé. Toutefois, une construction efficiente engendre moins de coûts annexes. Cela permet également de stocker l’électricité et de la vendre aux locataires. A long terme, tout cela s’avère payant. Je pense qu’en tant que propriétaire il est important d’agir pour l’avenir, de montrer l’exemple et de mettre le pied à l’étrier.

Des voix critiques prétendent que le photovoltaïque n’est pas au point en termes de durabilité. Qu’en pensez-vous?
Elles parlent de l’énergie grise [l’énergie grise est la quantité d’énergie nécessaire pour produire, transporter et éliminer un produit. Cette énergie consommée a un impact sur l’environnement sans que cela ne soit immédiatement visible. n.réd.]. Un module photovoltaïque est amorti après un an et demi environ. En supposant une longue durée de vie, une installation photovoltaïque permet d’économiser x fois la quantité d’énergie nécessaire à la production.

Ce qui est plutôt pas mal…

… mais?
Le seul inconvénient c’est que l’installation produit de l’électricité lorsque nous en avons le moins besoin. En été, la production est plus importante qu’en hiver mais elle est moins utile.

Il semblerait que vous ayez déjà une solution pour cela…
Effectivement: le «Power to Gas». Cette solution permet de transformer les excédents d’énergie produits en été en gaz hydrogène et de les reconvertir afin de pouvoir les utiliser en hiver. Une installation de ce type sera d’ailleurs bientôt mise en place à Dietikon.

Intéressant. Les solutions photovoltaïques ont-elles un avenir?
Oui dans tous les cas. Il se peut que les panneaux solaires deviennent plus efficients. Toutefois, le plus important reste le fait que le soleil est une formidable source d’énergie. Nous devrions en faire encore meilleur usage.

Selon vous, quel potentiel recèlent les solutions photovoltaïques de Gasser Ceramic?
J’imagine que la part de marché des toits en tuiles augmentera de 20 à 30%. Nous devrions encourager le plus de personnes possible à adopter de telles solutions. Pour ce qui est de la rénovation des bâtiments par exemple, la première chose que je recommande est d’isoler le toit et d’y installer des tuiles solaires. Ce sont de véritables super-héroïnes miniatures. Cela vaut également pour les nouvelles constructions. Grâce aux tuiles solaires, il est possible de produire de l’énergie renouvelable sans grand effort et de l’utiliser directement au sein du bâtiment. La solution de Gasser Ceramic est une véritable aubaine pour ceux qui souhaitent agir pour l’environnement.

Nous savons que vous vous penchez déjà sur un autre projet. Peut-on en savoir un peu plus?
Il s’agit de la rénovation d’un immeuble résidentiel qui devrait prochainement être neutre en carbone. Particularité de ce projet: nous souhaitons entièrement rénover le bâtiment en quatre semaines sans que les locataires ne quittent leur logement. Un véritable défi en soi.

Quelle est la probabilité que vous utilisiez un système développé par Gasser Ceramic pour ce projet?
Si nous nous occupons du toit, la probabilité est grande.

Walter-Schmid, VRP Umwelt Arena Schweiz
Walter Schmid a été l’un des premiers à s’intéresser aux façades photovoltaïques. Il a notamment construit le premier immeuble résidentiel au monde à être autosuffisant en énergie en 2016. Il est également à l’origine de la première arène de l’environnement au monde, où il siège en qualité de président de conseil d’administration.

Autre article: 5 Fragen an… Walter Schmid >

A propos de Panotron

Solarziegel Pan 28 Gasser Ceramic

Uniques au monde et incomparables sur le plan esthétique: la tuile solaire Panotron PAN 29 et le module solaire FIT 45 allient les avantages d’une solution photovoltaïque intelligente à ceux d’une toiture en tuiles classique.

Link: Panotron >

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IHR KONTAKT >
Ansprechpartner >
Download >
Referenzen >
Showroom >