Blog

«Nos produits n’attendent plus que vous»

Ruedi Gasser est copropriétaire de Gasser Ceramic. Il témoigne de la manière dont il vit la période actuelle et lève le voile sur deux nouveaux produits.

Ruedi Gasser, pour commencer une question à laquelle il est difficile d’échapper ces jours-ci: comment allez-vous?
Je vais très bien, merci. Je suis en bonne santé et je me sens parfaitement bien. Notre entreprise se porte également bien, ce dont je me réjouis.

C’est une excellente nouvelle. Néanmoins, qu’est-ce qui a changé dans le quotidien de Gasser Ceramic depuis le 16 mars 2020?
Énormément de choses. Dès le tout début, nous avons appliqué à la lettre, conformément à l’esprit de discipline suisse, l’ensemble des directives de l’OFSP et du Conseil fédéral. Nous avons aussi beaucoup investi, sur les plans réglementaire et financier, dans des mesures d’hygiène et de distanciation sociale, dans l’objectif de protéger au mieux nos collaborateurs, notre bien le plus précieux. Ce n’est qu’avec une équipe en bonne santé et opérationnelle que nous sommes en mesure de poursuivre nos activités de production et de vous servir au mieux, tel que nous l’entendons.

La majeure partie des entreprises ont opté pour le télétravail. Pour une entreprise de production telle qu’une briqueterie, c’est loin d’être facile…
Dans la production, le télétravail est impossible. Il est nécessaire d’entretenir les installations et les machines, de trier les produits, de les stocker et de les livrer. Toutes ces opérations exigent une présence sur site. Il en va différemment des cadres et du personnel administratif, qui pourraient travailler depuis chez eux. Nous avons opté pour la décision solidaire «stay at GC», en l’accompagnant naturellement de toutes les mesures requises pour protéger la santé de tous.

La briqueterie est plus que centenaire, une longévité qui invite, aujourd’hui plus que jamais, au respect. Quel est votre secret?
Le leadership est très important. Il faut montrer l’exemple, avoir une vision. Il s’agit d’assumer ses responsabilités, mais aussi de les déléguer, de faire preuve de compréhension envers autrui et ses besoins, et de faire confiance. Autre point important: se focaliser en permanence sur les attentes du client. Ce n’est qu’en satisfaisant durablement tous les acteurs du marché que nous assurerons notre présence sur le long terme.

Comment une entreprise parvient-elle à surmonter des crises ou des revers sans dommages?
Dans notre famille, la devise est la même depuis la première génération: regarder vers l’avant et investir dans les périodes d’abondance pour être toujours à la pointe du progrès dans les moments difficiles. Naturellement, nous gardons en permanence un œil sur les liquidités.

(Comment) une entreprise peut-elle se préparer à une situation exceptionnelle comme celle induite par le coronavirus?
On ne peut pas se préparer à une telle situation. La nature de celle-ci, son ampleur, les mesures qu’elle implique, sa durée indéterminée – tout est nouveau. Je considère que la bonne réaction, qui doit être immédiate et proportionnée, est bien plus importante que la préparation. Le bon sens s’avère capital à cet égard. Il est primordial que des aspects comme le chiffre d’affaires et les bénéfices passent au second plan, au profit de décisions en faveur de la santé.

Quel est le rôle du chef – le vôtre – en pareilles circonstances?
J’essaie d’être fidèle à ce que j’ai toujours été – un bon chef (éclate de rire). La réalité, c’est que dans les périodes difficiles, on est encore plus sollicité parce qu’il faut gérer beaucoup de choses à la fois. En fin de compte, dans cette «situation exceptionnelle», j’accorde encore plus d’importance aux cinq aspects suivants: montrer l’exemple, assumer ses responsabilités, faire preuve de compréhension, faire confiance, créer des engagements. Aussi paradoxal que cela puisse paraître dans la situation actuelle, la proximité est également primordiale. Plus encore que d’habitude, je suis sur place, je rends visite aux collaborateurs de la production et dans les bureaux, je regarde, je m’assieds – pour prendre le pouls et détecter d’éventuels problèmes ou préoccupations, même sous-jacents.

Gasser Ceramic est une entreprise familiale suisse. Quel lien voyez-vous entre le coronavirus et l’attachement à la qualité suisse?
Les gens ont tendance à revenir aux valeurs traditionnelles, et le coronavirus accentue cette prise de conscience. La qualité suisse est davantage qu’une formule. Pour certains, elle peut même guider leurs décisions. J’en veux pour preuve l’exemple de cette cliente qui souhaitait acheter des produits en terre cuite auprès d’un concurrent. Après avoir réalisé qu’ils provenaient de l’étranger, elle a poursuivi ses recherches, pour finalement arriver jusqu’à nous et opter pour nos produits – parce que nous sommes une entreprise suisse.

Encore plus puissant – Le module solaire Panotron FIT 52 produit 16% de puissance en plus.

Ruedi Gasser, kaufmännischer Leiter Gasser Ceramic

Investir dans les périodes d’abondance – une devise à laquelle les Gasser sont fidèles depuis des générations. Photo: Ruedi Gasser, 3e génération.

Gasser Ceramic est connue pour sa proximité et son sens des relations, des qualités difficiles à mettre en œuvre actuellement. Comment le vivez-vous?
Notre équipe de vente reste présente pour nos clients, que ce soit dans le cadre d’entretiens personnels ou par téléphone. Nous demandons ce que nous pouvons faire, où nous pouvons apporter notre soutien. De temps en temps, nous achetons quelque chose, y compris des choses qui ne sont pas sur la liste de commande de Gasser Ceramic. Ou comme je l’ai fait de temps à autre au cours des dernières semaines, nous apportons un panier garni, rempli de saucisses de cerf et d’une bouteille de vin, en remplacement d’un repas au restaurant.

Des situations exceptionnelles, telles que celle liée au coronavirus, sont également l’occasion d’évoluer. Racontez-nous votre expérience.
Toute situation exceptionnelle est unique et charrie son lot de nouvelles expériences. En ce qui me concerne, le coronavirus a entraîné l’annulation de tous mes rendez-vous officiels dans mon agenda. L’occasion pour moi d’approfondir des opportunités stratégiques, de me rapprocher de nos équipes ou d’analyser précisément des processus internes et externes. J’en profite également pour lire les livres dont j’avais remis la lecture à plus tard et pour me former.

Qu’en est-il de vos produits ? Sont-ils tous livrables?
Naturellement, ils n’attendent plus que vous (rires). Plus sérieusement, nos stocks sont pleins, tous les produits sont livrables. Grâce à FIT 52, notre nouveauté dans le domaine photovoltaïque, nous nous réjouissons d’être en mesure, du fait d’une planification prévoyante, d’assurer les livraisons. Nous sommes donc en mesure d’équiper les toits suisses en systèmes photovoltaïques dès ce printemps. Et vous, y êtes-vous prêts?

Vous semblez d’excellente humeur…
C’est exact. Voyez par vous-même: nos collaborateurs, ma famille et tout l’entourage sont en bonne santé et nous ne sommes pas encore – ni aujourd’hui ni demain, espérons-le – directement concernés par le virus. J’en suis très heureux. Je suis également fier de constater que nos collaborateurs soutiennent de manière exemplaire les mesures relatives au coronavirus que nous avons prises et ordonnées. Ce sont des conditions optimales pour maintenir nos entreprises en activité. Enfin, nous souhaitons être là pour vous servir, chers clients – en tout temps et avec grand plaisir.

Nous savons que vous développez une innovation dans le domaine photovoltaïque et des tuiles en terre cuite. Peut-on espérer quelques révélations de votre part?
Vous parlez de notre module solaire FIT, dont nous avons encore renforcé la puissance à hauteur de 16% avec le nouveau module FIT 52. C’est une fierté, et nous aurons d’autres révélations à faire à partir de la seconde moitié du mois d’avril. Dans la foulée de cette innovation, nous avons décidé de développer une tuile lisse coulissante optimisée, la GS20, dont la commercialisation est prévue pour l’été. Je suis convaincu que cette association optimisera notre assortiment de tuiles solaires en terre cuite. Les architectes vont adorer. Je m’en réjouis d’avance.

Photovoltaik Solarmodule FIT 52 als Indach-Solar-Lösung

Encore plus beau: le module solaire Panotron FIT équipé de la nouvelle tuile lisse coulissante GS20.

Ruedi Gasser, kaufmännischer Leiter Gasser Ceramic

Investir dans les périodes d’abondance – une devise à laquelle les Gasser sont fidèles depuis des générations. Photo: Ruedi Gasser, 3e génération.

Ruedi Gasser est copropriétaire de Gasser Ceramic. Il témoigne de la manière dont il vit la période actuelle et lève le voile sur deux nouveaux produits.

Ruedi Gasser, pour commencer une question à laquelle il est difficile d’échapper ces jours-ci: comment allez-vous?
Je vais très bien, merci. Je suis en bonne santé et je me sens parfaitement bien. Notre entreprise se porte également bien, ce dont je me réjouis.

C’est une excellente nouvelle. Néanmoins, qu’est-ce qui a changé dans le quotidien de Gasser Ceramic depuis le 16 mars 2020?
Énormément de choses. Dès le tout début, nous avons appliqué à la lettre, conformément à l’esprit de discipline suisse, l’ensemble des directives de l’OFSP et du Conseil fédéral. Nous avons aussi beaucoup investi, sur les plans réglementaire et financier, dans des mesures d’hygiène et de distanciation sociale, dans l’objectif de protéger au mieux nos collaborateurs, notre bien le plus précieux. Ce n’est qu’avec une équipe en bonne santé et opérationnelle que nous sommes en mesure de poursuivre nos activités de production et de vous servir au mieux, tel que nous l’entendons.

La majeure partie des entreprises ont opté pour le télétravail. Pour une entreprise de production telle qu’une briqueterie, c’est loin d’être facile…
Dans la production, le télétravail est impossible. Il est nécessaire d’entretenir les installations et les machines, de trier les produits, de les stocker et de les livrer. Toutes ces opérations exigent une présence sur site. Il en va différemment des cadres et du personnel administratif, qui pourraient travailler depuis chez eux. Nous avons opté pour la décision solidaire «stay at GC», en l’accompagnant naturellement de toutes les mesures requises pour protéger la santé de tous.

La briqueterie est plus que centenaire, une longévité qui invite, aujourd’hui plus que jamais, au respect. Quel est votre secret?
Le leadership est très important. Il faut montrer l’exemple, avoir une vision. Il s’agit d’assumer ses responsabilités, mais aussi de les déléguer, de faire preuve de compréhension envers autrui et ses besoins, et de faire confiance. Autre point important: se focaliser en permanence sur les attentes du client. Ce n’est qu’en satisfaisant durablement tous les acteurs du marché que nous assurerons notre présence sur le long terme.

Comment une entreprise parvient-elle à surmonter des crises ou des revers sans dommages?
Dans notre famille, la devise est la même depuis la première génération: regarder vers l’avant et investir dans les périodes d’abondance pour être toujours à la pointe du progrès dans les moments difficiles. Naturellement, nous gardons en permanence un œil sur les liquidités.

(Comment) une entreprise peut-elle se préparer à une situation exceptionnelle comme celle induite par le coronavirus?
On ne peut pas se préparer à une telle situation. La nature de celle-ci, son ampleur, les mesures qu’elle implique, sa durée indéterminée – tout est nouveau. Je considère que la bonne réaction, qui doit être immédiate et proportionnée, est bien plus importante que la préparation. Le bon sens s’avère capital à cet égard. Il est primordial que des aspects comme le chiffre d’affaires et les bénéfices passent au second plan, au profit de décisions en faveur de la santé.

Quel est le rôle du chef – le vôtre – en pareilles circonstances?
J’essaie d’être fidèle à ce que j’ai toujours été – un bon chef (éclate de rire). La réalité, c’est que dans les périodes difficiles, on est encore plus sollicité parce qu’il faut gérer beaucoup de choses à la fois. En fin de compte, dans cette «situation exceptionnelle», j’accorde encore plus d’importance aux cinq aspects suivants: montrer l’exemple, assumer ses responsabilités, faire preuve de compréhension, faire confiance, créer des engagements. Aussi paradoxal que cela puisse paraître dans la situation actuelle, la proximité est également primordiale. Plus encore que d’habitude, je suis sur place, je rends visite aux collaborateurs de la production et dans les bureaux, je regarde, je m’assieds – pour prendre le pouls et détecter d’éventuels problèmes ou préoccupations, même sous-jacents.

Gasser Ceramic est une entreprise familiale suisse. Quel lien voyez-vous entre le coronavirus et l’attachement à la qualité suisse?
Les gens ont tendance à revenir aux valeurs traditionnelles, et le coronavirus accentue cette prise de conscience. La qualité suisse est davantage qu’une formule. Pour certains, elle peut même guider leurs décisions. J’en veux pour preuve l’exemple de cette cliente qui souhaitait acheter des produits en terre cuite auprès d’un concurrent. Après avoir réalisé qu’ils provenaient de l’étranger, elle a poursuivi ses recherches, pour finalement arriver jusqu’à nous et opter pour nos produits – parce que nous sommes une entreprise suisse.

Encore plus puissant – Le module solaire Panotron FIT 52 produit 16% de puissance en plus.

Gasser Ceramic est connue pour sa proximité et son sens des relations, des qualités difficiles à mettre en œuvre actuellement. Comment le vivez-vous?
Notre équipe de vente reste présente pour nos clients, que ce soit dans le cadre d’entretiens personnels ou par téléphone. Nous demandons ce que nous pouvons faire, où nous pouvons apporter notre soutien. De temps en temps, nous achetons quelque chose, y compris des choses qui ne sont pas sur la liste de commande de Gasser Ceramic. Ou comme je l’ai fait de temps à autre au cours des dernières semaines, nous apportons un panier garni, rempli de saucisses de cerf et d’une bouteille de vin, en remplacement d’un repas au restaurant.

Des situations exceptionnelles, telles que celle liée au coronavirus, sont également l’occasion d’évoluer. Racontez-nous votre expérience.
Toute situation exceptionnelle est unique et charrie son lot de nouvelles expériences. En ce qui me concerne, le coronavirus a entraîné l’annulation de tous mes rendez-vous officiels dans mon agenda. L’occasion pour moi d’approfondir des opportunités stratégiques, de me rapprocher de nos équipes ou d’analyser précisément des processus internes et externes. J’en profite également pour lire les livres dont j’avais remis la lecture à plus tard et pour me former.

Qu’en est-il de vos produits ? Sont-ils tous livrables?
Naturellement, ils n’attendent plus que vous (rires). Plus sérieusement, nos stocks sont pleins, tous les produits sont livrables. Grâce à FIT 52, notre nouveauté dans le domaine photovoltaïque, nous nous réjouissons d’être en mesure, du fait d’une planification prévoyante, d’assurer les livraisons. Nous sommes donc en mesure d’équiper les toits suisses en systèmes photovoltaïques dès ce printemps. Et vous, y êtes-vous prêts?

Vous semblez d’excellente humeur…
C’est exact. Voyez par vous-même: nos collaborateurs, ma famille et tout l’entourage sont en bonne santé et nous ne sommes pas encore – ni aujourd’hui ni demain, espérons-le – directement concernés par le virus. J’en suis très heureux. Je suis également fier de constater que nos collaborateurs soutiennent de manière exemplaire les mesures relatives au coronavirus que nous avons prises et ordonnées. Ce sont des conditions optimales pour maintenir nos entreprises en activité. Enfin, nous souhaitons être là pour vous servir, chers clients – en tout temps et avec grand plaisir.

Nous savons que vous développez une innovation dans le domaine photovoltaïque et des tuiles en terre cuite. Peut-on espérer quelques révélations de votre part?
Vous parlez de notre module solaire FIT, dont nous avons encore renforcé la puissance à hauteur de 16% avec le nouveau module FIT 52. C’est une fierté, et nous aurons d’autres révélations à faire à partir de la seconde moitié du mois d’avril. Dans la foulée de cette innovation, nous avons décidé de développer une tuile lisse coulissante optimisée, la GS20, dont la commercialisation est prévue pour l’été. Je suis convaincu que cette association optimisera notre assortiment de tuiles solaires en terre cuite. Les architectes vont adorer. Je m’en réjouis d’avance.

Photovoltaik Solarmodule FIT 52 als Indach-Solar-Lösung

Encore plus beau: le module solaire Panotron FIT équipé de la nouvelle tuile lisse coulissante GS20.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IHR KONTAKT >
Ansprechpartner >
Download >
Referenzen >
Showroom >