Thomas Strässler und Rudolf Gasser im Interview

Thomas Strässler, Strässler Architektur AG, Biel, und Rudolf Gasser, Leitung Gasser Ceramic, im Gespräch über Bauqualität, Loyalitätskonflikte und das gute Raumgefühl.

Blog

Thomas Strässler und Rudolf Gasser im Interview

Thomas Strässler, Strässler Architektur AG, Bienne et Rudolf Gasser, directeur de Gasser Ceramic, évoquent qualité de la construction, conflits de loyauté et logements où il fait bon vivre

Le projet doit être adapté au produit

La construction monolithique suscite le débat et c’est une bonne chose. Pour en savoir plus, nous avons invité un architecte rompu à cette technique.

Thomas Strässler, vous êtes un véritable fan de la brique Capo, pourquoi?
Cet enthousiasme est étroitement lié aux exigences d’isolation extérieure et d’une construction de qualité supérieure. Honnêtement, nous en avons plus qu’assez …

… d’envelopper des bâtiments de matière synthétique?
Exactement. Si une telle isolation est à la fois facile à poser et bon marché, elle subit aussi rapidement de nombreux dégâts. Cela étant, quand on prétend être à l’avant-garde de l’énergie et de l’écologie, on se voit
rapidement confronté à un conflit de loyauté, car ce n’est pas pour nous mais pour le maître d’oeuvre que nous construisons. Il faut donc proposer la meilleure solution, et la construction monolithique constitue une excellente alternative à l’isolation extérieure.

Vous avez réalisé le lotissement Champagne à Bienne avec des briques Capo. Quelles expériences en avez-vous tiré?
Des expériences très positives car ce produit possède de nombreux atouts. C’est vrai qu’il nécessite des compétences particulières sur le chantier. Un produit de cette valeur doit être posé par des artisans qualifiés
travaillant avec une grande précision. Malheureusement, un tel soin n’est pas toujours évident. Et la qualité globale du projet peut en souffrir. Il faut se montrer vigilant. Il y a aussi la planification. En théorie,
tous les détails sont réglés. Mais dans la pratique, ce n’est pas toujours aussi simple. Le lotissement de Bienne nous a permis d’acquérir un important savoir-faire que nous mettrons à profit dans notre prochain projet.

Qu’en est-il, concrètement?
Au final, le projet doit toujours être adapté au produit. Et comme nous sommes certains des qualités de la brique Capo, nos nouveaux projets seront encore mieux conçus: du sur mesure pour obtenir le meilleur résultat.

Presque 90% des 62 logements du lotissement Champagne sont loués. Avez-vous eu un retour des locataires?
Ils évoquent le bien-être qu’ils ressentent chez eux. Lors des visites déjà, nous avons souvent entendu la réflexion «Je me sens bien ici.» L’enveloppe du bâtiment y est certainement pour beaucoup, sans oublier l’architecture et la qualité de l’exécution.

Le bien-être est un avantage pour le locataire. Et pour le promoteur?
La rapidité: tout est allé très vite. Une fois les murs montés, c’est terminé. Il n’y a pas besoin d’isolation supplémentaire, ce qui permet d’exécuter le second oeuvre même en hiver alors que les autres chantiers
sont interrompus: un avantage capital pour le promoteur.

La preuve, c’est que vous avez d’autres projets avec Capo.
Mais oui. Notre prochain projet Capo est un lotissement de 56 logements à Menziken, dans le canton d’Aarau, conçu de A à Z pour la brique Capo.

Et si vous aviez un souhait à formuler?
Que les artisans soignent toujours plus leur travail.

Que diriez-vous à vos confrères sur la construction monolithique?
Il faut s’y lancer, car cela en vaut la peine.

Wohnpark Champagne in Biel gebaut mit Capo-Einsteinmauerwerk von Gasser Ceramic

La brique Capo a été utilisée pour les 62 unités locatives du lotissement Champagne à Bienne (total 1250 m²). Strässler Architektur AG à Bienne en est le promoteur et maître d’oeuvre.

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

IHR KONTAKT >
Ansprechpartner >
Download >
Referenzen >
Showroom >