Blog

Toujours plein d’énergie (solaire)

L’expert en photovoltaïque Lars Schumacher semble lui aussi puiser son énergie du soleil. Chef de projet Gasser Ceramic pour la Suisse romande, il se fait l’ambassadeur de l’énergie solaire au quotidien.

Lars Schumacher, pourquoi un tel engagement en faveur du photovoltaïque ?
L’immense potentiel de l’énergie solaire m’impressionne : en deux heures seulement, le soleil irradie la quantité d’énergie que l’humanité tout entière consomme en un an. Il nous revient de mettre ce potentiel à profit. Souvenons-nous que l’énergie solaire peut remplacer l’énergie nucléaire manquante et conférer davantage de durabilité à notre approvisionnement énergétique.

Quelles technologies façonnent l’industrie solaire aujourd’hui ?
Le commerce des installations photovoltaïques intégrées au bâti ou BIPV (building-integrated photovoltaics), en plein essor, suscite particulièrement mon intérêt. J’ai toujours su que des modules solaires intégrés de manière parfaitement harmonieuse à l’enveloppe des bâtiments joueraient un rôle de taille dans la transition énergétique. Je suis ravi de constater qu’une part toujours plus importante d’architectes considèrent l’énergie solaire comme un matériau de construction à part entière. Le rendement en constante progression des installations insuffle en outre davantage d’élan à l’industrie du photovoltaïque.

Quels sont les effets ressentis pour Gasser Ceramic ?
À mes débuts, le module solaire fournissait une puissance de 45 Wp. Désormais, FIT 54 fournit 20 % de puissance en plus. C’est le produit Gasser Ceramic que j’affectionne le plus. Module solaire puissant, il s’installe en un clin d’œil et se fond parfaitement dans le paysage des toitures environnantes. En plus de FIT 54, nous proposons PAN 32, le produit tout trouvé pour les toitures aux formes plus complexes. Ce module permet de couvrir de panneaux solaires la surface complète d’un toit de manière parfaitement uniforme. PAN 32 constitue une première mondiale en matière d’esthétique. Grâce à cet élément, nous sommes en mesure de couvrir des toitures entières, ce qui accroît sensiblement la performance des installations. Seul hic : lors de la mise en service, il faut parfois scruter la toiture un certain temps avant de distinguer les tuiles solaires, particulièrement discrètes.

D’après vous, comment les produits photovoltaïques de Gasser Ceramic vont-ils évoluer ?
L’entreprise Gasser Ceramic place la barre très haut. Elle veille tout particulièrement à suivre de près l’évolution rapide de la technologie cellulaire, tout en prenant part au développement des produits dans ce domaine. Nous prenons par ailleurs les retours de nos clients très au sérieux. Après tout, ce sont les couvreurs qui sont au contact de nos produits au quotidien.

Comment en êtes-vous venu à travailler chez Gasser Ceramic ?
Après mes études à la ZHAW à Wädenswil, je recherchais un emploi dans l’industrie solaire. Lorsque j’ai découvert les tuiles solaires de Gasser Ceramic, je me suis pris de passion pour elles. Cela fait maintenant quatre ans que je travaille dans le photovoltaïque pour cette entreprise familiale. J’accorde une grande importance au contact avec la clientèle, composée de personnes issues des quatre coins de la Suisse.

Qu’est-ce qui vous plaît le plus chez Gasser Ceramic ?
J’apprécie la hiérarchie horizontale et la collaboration d’égal à égal. Le travail d’équipe est crucial. Nous mettons tous la main à la pâte et nous nous entraidons. Ce qui me plaît aussi, ce sont les processus standardisés et la culture positive du droit à l’erreur, qui nous permet de constamment nous améliorer.

Prendre la vie du bon côté, qu’est-ce que cela signifie pour vous ?
Je vis près de Macolin (BE) et j’aime parcourir la région à vélo, en VTT ou en courant. J’ai aussi un goût prononcé pour les bonnes choses.


Né en Valais, Lars Schumacher a 31 ans. Depuis 2017, il est chef de projet dans le domaine photovoltaïque pour la Suisse romande. Il réside à Evilard, près de Bienne, et rêve d’une maison au toit couvert de tuiles PAN 32 au bord du Léman.


Toujours plein d’énergie (solaire) : au centre, notre expert photovoltaïque Lars Schumacher monte une installation PAN 32 à Puplinge (GE).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IHR KONTAKT >
Ansprechpartner >
Download >
Referenzen >
Showroom >